PRESENT-fast-connection_Bosch Rexroth

Bosch Rexroth propose des interfaces homme-machine fonctionnelles et confortables pour les équipements de production stationnaires ou les engins mobiles.

La capacité de communiquer au-delà de toute limite est un prérequis pour le développement de l’interaction souhaitée entre l’homme et la machine dans l’usine intelligente. L’interface homme-machine (IHM) établit non seulement des passerelles entre tous les intervenants, mais elle filtre aussi les énormes quantités de données collectées. La fabrication et l’assemblage gagnent en transparence grâce aux données traitées en temps réel et l’IHM devient un outil essentiel d’aide à la décision. Dr Steffen Haack, membre du directoire de Bosch Rexroth AG, directeur de la division Industrial Applications et de la coordination des ventes, déclare : « Seule la connaissance approfondie de l’usine permet de prendre les bonnes décisions. La vaste expérience acquise sur de nombreux projets pilotes dans nos usines de production nous a permis de développer de nouvelles solutions systèmes qui contribuent à aider le personnel et améliorer les processus dans l’usine connectée. »

C’est ainsi que le système de Condition Monitoring appelé Open Diagnostics Network (ODiN) est capable de surveiller les systèmes hydrauliques d’installations complètes et de signaler de manière précoce quand devront avoir lieu les prochains travaux de maintenance. Dans le domaine de la machine-outil, les utilisateurs se connectent par exemple directement à la centrale hydraulique ABPAC à l’aide d’appareils intelligents avec droit d’accès pour interroger l’état du système et prévoir les interventions de maintenance. Le logiciel appelé « Process Quality Manager » intervient dans l’assurance qualité, principalement dans le secteur automobile, une solution commune entre Bosch Rexroth et Bosch Software Innovations. Cette formule permet la mise en réseau par exemple de systèmes de vissage électriques et la saisie, l’analyse et l’affichage en temps réel des données de chaque opération de vissage. La plateforme ActiveCockpit qui est un système informatique basé sur le Web, assure une transparence maximale sur une ligne de fabrication. Enfin, le système d’assistance au montage flexible et paramétrable nommé ActiveAssist convient à de multiples variantes. Il relie les postes d’assemblage réels au monde informatique virtuel et guide le personnel pas à pas à l’aide de capteurs librement configurables. Un tel système doit toutefois être inclus dans le développement dans son ensemble, car selon Steffen Haack « l’adhésion des salariés est un facteur essentiel à la réussite d’Industrie 4.0. »

1-rb-21064-2

L’expérience des utilisateurs est un thème majeur chez Bosch Rexroth afin d’obtenir une meilleure compréhension des interfaces machines optimisées. Les clients sont donc associés dans une phase précoce de développement à la conception de l’interface. C’est ainsi que dans un projet commun avec le centre de compétences Human-Computer Interaction de l’Institut Fraunhofer IAO à Stuttgart, l’entreprise a perfectionné l’outil d’ingénierie IndraWorks pour le rendre intuitif. Ce travail reposait notamment sur des entretiens avec les utilisateurs issus de domaines très divers, du programmateur aux techniciens de maintenance ou d’assistance, qui avaient tous des exigences spécifiques sur le logiciel d’ingénierie. L’engagement de Bosch Rexroth va encore plus loin. Citons l’école supérieure de formation en alternance du Bade-Wurtemberg à Mosbach qui mise sur le système mécatronique de formation mMS4.0 de Rexroth.

Une toute nouvelle génération d’éléments de commande s’impose sur les engins mobiles. L’unité universelle de commande et d’affichage BODAS DI4 permet une configuration libre de la commande des engins mobiles. Il existe de multiples moyens pour l’affichage personnalisé et l’affectation des fonctions. Par ailleurs, la commande DI4 simplifie le diagnostic et le reparamétrage des contrôleurs BODAS raccordés par bus CAN. La plus récente génération de manipulateurs électroniques démontre une fois de plus qu’il est possible d’allier confort de commande et sécurité. L’architecture interne des manipulateurs conçus pour cinq millions de commutations exploite la parfaite redondance de tous les flux de données. Cela garantit le fonctionnement sécurisé conformément à la directive européenne relative aux machines.


drive&control

rappel

Partager cet article :
  • Articles similiaires