Hydraulique industrielle
top lines articles

La division machines spéciales des Ateliers Roche s’appuie sur le portefeuille de technologies Rexroth pour réinventer la dynamique des presses industrielles

bottom lines articles

Ateliers Roche, société du groupe CIF, construit depuis 50 ans des presses sur-mesure pour tous types d’industries. Elle est connue pour sa capacité à relever les défis techniques et à proposer des solutions innovantes en réponse à des cahiers des charges complexes.

Ateliers Roche s’appuie sur les solutions hydrauliques, électriques et hybrides de Rexroth pour répondre aux besoins exprimés par ses clients, ainsi qu’aux particularités de chaque process de fabrication. Grâce aux dernières évolutions en matière de génération de puissance, de motion control et de contrôle commande, elle est en mesure de proposer une dynamique innovante pour des presses plus flexibles. Illustration avec trois des dernières presses livrées.

Hydraulique, électrique ou hybride selon le besoin exprimé

quote

Sur notre dernière presse hybride, destinée à la fabrication de pièces composites, nous avons utilisé l’électrique pour ouvrir et fermer rapidement les moules sur des très grandes courses, et l’hydraulique pour le maintien en position pendant les 30 minutes de cuisson des pièces. Les deux technologies peuvent être très complémentaires sur certains projets.

 

Bien sûr, nous continuons de concevoir des presses 100% hydrauliques, comme notre dernière presse de forge à froid d’une puissance de 1000 tonnes qui fonctionne à 15 coups minute. Mais également désormais des presses électriques, comme notre dernière presse de découpe et d’emboutissage de métaux en feuilles qui fonctionne à 120 coups minute avec une puissance de 200 tonnes.

 

Maîtriser l’ensemble des technologies nous permet d’aborder chaque projet sans a priori et nous ouvre beaucoup plus de possibilités en conception ! Sur notre dernière presse hybride, destinée à la fabrication de pièces composites, nous avons utilisé l’électrique pour ouvrir et fermer rapidement les moules sur des très grandes courses, et l’hydraulique pour le maintien en position pendant les 30 minutes de cuisson des pièces. Les deux technologies peuvent être très complémentaires sur certains projets.

 

Bien sûr, nous continuons de concevoir des presses 100% hydrauliques, comme notre dernière presse de forge à froid d’une puissance de 1000 tonnes qui fonctionne à 15 coups minute. Mais également désormais des presses électriques, comme notre dernière presse de découpe et d’emboutissage de métaux en feuilles qui fonctionne à 120 coups minute avec une puissance de 200 tonnes.

Explique Matthieu Joré, Directeur Technique Ateliers Roche

Répondre au besoin de flexibilité des industriels

Les trois presses évoquées par Matthieu Joré ont en commun une cinématique avancée dont l’objectif est d’apporter plus de flexibilité et de productivité.

quote

Les presses industrielles ne sont pas particulièrement réputées pour leur souplesse. Pourtant, si l’on maîtrise bien les dernières avancées en motion control, il est possible de les rendre beaucoup plus flexibles. On peut par exemple travailler en effort décentré, ce qui permet d’envisager une gamme de pièces beaucoup plus large et d’optimiser la taille des tables autant que la conception des outillages. C’est un vrai avantage pour nos clients !

Notre presse hybride peut par exemple produire des pièces allant de quelques centaines de millimètres à 2 mètres de diamètre et 1 mètre 60 de hauteur. Et sur notre presse électrique, le client peut configurer lui-même n’importe quel cycle de fabrication.

Un contrôle d’axe plus modulable et plus précis

Ces trois presses ont également en commun la commande d’axe universelle MLC de Bosch Rexroth, qui permet de contrôler aussi bien des axes électriques que des axes hydrauliques. Un composant essentiel des solutions innovantes proposées par Ateliers Roche puisque la quête de flexibilité nécessite de contrôler individuellement et de synchroniser parfaitement un nombre important d’axes.

Un exemple parlant de ce que la commande MLC peut réaliser est le contrôle actif du parallélisme proposé sur la dernière presse électrique. Celui-ci est obtenu par le contrôle de position et l’asservissement en temps réel des 4 axes du plateau mobile.

quote

Transposer dans la réalité le mouvement idéal que nous imaginons est parfois un défi. Mais nous avons la chance que Bosch Rexroth puisse nous fournir toutes les technologies dont nous avons besoin, dans un environnement d’automatisme commun. Cela nous permet d’innover encore plus rapidement.

 

Une consommation énergétique optimisée

L’efficacité énergétique est naturellement prise en compte dans tous les développements d’Ateliers Roche, qui s’appuie là encore sur les solutions Rexroth.

quote

Le système HS5 de régulation de pression et de débit que nous installons sur nos pompes permet de délivrer la juste quantité d’énergie à chaque moment du cycle. Cela est particulièrement important avec des puissances élevées. Il est également possible d’alimenter des axes hydrauliques avec nos mini centrales Cytropac, autonomes et peu gourmandes.

 

Ou encore, de réduire le besoin d’une presse électrique en récupérant l’énergie dans les phases de décélération. C’est ce qui nous a permis d’abaisser la puissance d’alimentation de la presse électrique à 65 kW seulement, contre 500 kW dans les premiers calculs théoriques.

Denis Florent et Nicolas Queste, Ingénieurs chez Bosch Rexroth,
quote

Nous collaborons avec Bosch Rexroth depuis 20 ans. C’est un partenariat solide et nous travaillons vraiment en équipe sur le développement de ces solutions innovantes. Les experts Rexroth sont toujours à l’écoute de nos besoins. Ils ont autant de plaisir que nous à relever des défis.

Conclut Matthieu Joré.
Mohamed Younes
Directeur division Hydraulique Industrielle
Partager cet article
FacebookTwitterLinkedInEmail
Sticky-phone

Inscrivez-vous à notre

newsletter Expertise

Sticky-phone

Être rappelé par un

Expert