ActiveCockpit Success Story

L’usine Bosch de Mondeville (Calvados), spécialisée à l’origine dans la fabrication de pièces automobiles, a réussi avec succès sa diversification sur les marchés de l’électronique grand public et des objets connectés. Cette réussite, associée à l’efficacité de ses systèmes de production, lui ont valu d’être nommée Usine de l’année 2017  par l’Usine Nouvelle.

Fin 2015, elle a été l’un des tout premiers sites industriels à s’équiper de l’Active Cockpit, un tableau d’amélioration continue 100% digital et interactif . Les principaux utilisateurs de cet outil nous dressent le bilan de 2 ans de management de la qualité zéro papier : Olivier Richard – Coordinateur Industrie 4.0, Dominique Moisson et Magali Lallier – Chefs de projets.

 

Pourquoi avoir choisi l’ActiveCockpit ?

Olivier Richard : « En tant que coordinateur Industrie 4.0, je cherchais une solution zéro papier pour notre gestion qualité quotidienne. J’ai découvert l’ActiveCockpit, qui était en phase de lancement chez Bosch Rexroth. Cette solution nécessitait très peu de pré-requis (un serveur et un PC équipé de MS Office et connecté au réseau), était compatible avec nos infrastructures informatiques et ne remettait pas en cause le format de notre système documentaire. De plus, l’interface était très conviviale et j’étais convaincu que les utilisateurs s’approprieraient très vite l’outil. Nous avons donc décidé d’être l’un des premiers à l’utiliser.

Nous avons acheté 6 écrans. Pour calculer la rentabilité de cet investissement, nous avons uniquement considéré les gains de temps réalisés sur l’impression et la mise en place des documents qualité, qui représentaient à Mondeville 2 équivalents temps plein. Résultat : un  ROI inférieur à un an. »

 

Comment l’installation s’est-elle passée ?

Olivier Richard : « On ne peut mieux. Le déploiement logiciel a été réalisé à distance par Bosch Rexroth, puis l’un de leurs collaborateurs est venu sur le site vérifier l’ensemble de l’installation et former les utilisateurs. En 2 semaines, j’ai intégré tout l’historique documentaire de notre premier secteur de production et nous étions totalement opérationnels. Nous avions prévu d’attendre 4 à 5 mois avant d’installer les autres ActiveCockpit, notamment pour détecter d’éventuels bugs sur ce tout jeune produit < rire >, mais au bout d’un mois les autres secteurs insistaient déjà pour avoir le leur ! »

Et du côté des utilisateurs, quel est le retour ?

Dominique Moisson : « L’utilisation de la fonction d’affichage est très simple, conviviale et le gain de temps est évident. De plus, le résultat est très qualitatif, parfaitement clair, et nous sommes sûrs que nos documents sont à jour. Avec nos ActiveCockpit, nous avons gagné 84 m2 de surface d’affichage et nous économisons 40 000 feuilles de papier par an ! En regroupant 3 zones sur un même écran nous avons également fait gagner du temps à nos animateurs.

La prise en main du paramétrage des réunions d’équipe et des applications a été un peu plus longue mais cela en valait la peine. Nous avons plus de rigueur dans le déroulé de nos réunions quotidiennes ainsi que dans l’enregistrement de nos données ; et nous générons automatiquement nos compte-rendus à l’issue de chaque réunion. L’ActiveCockpit nous fait aussi gagner du temps dans le suivi de nos écarts et de nos incidents.

La prochaine étape sera de remonter les données directement depuis nos machines et notre MES pour pouvoir nous affranchir de tout reporting manuel. Nous comptons beaucoup sur les nouvelles applications développées par Bosch Rexroth, dont Deviation Manager, pour franchir ce cap. »

 

Est-ce que cet outil 100% digital a modifié votre manière de travailler ?

Magali Lallier : « Sur le fond non, mais dans la forme oui, nécessairement. Nous avons dû réfléchir à comment nous allions structurer nos pages de présentation et le déroulé de nos réunions, gérer les droits d’accès aux différents documents… En tant qu’administrateur nous avons en fait dû développer nos compétences informatiques. En 2 ans, nous avons je crois acquis une bonne maîtrise de l’outil, même si nous découvrons encore chaque jour de nouvelles possibilités.

L’ActiveCockpit a l’avantage d’être extrêmement évolutif : il offre des bénéfices immédiat en terme d’affichage mais on peut lui en demander beaucoup plus au fur et à mesure que l’on progresse dans la digitalisation des processus. Aujourd’hui, nous voudrions déjà que tout le reporting se fasse en automatique !

Et puis l’ActiveCockpit, c’est aussi un superbe outil d’image et de communication ; nous sommes tous très fiers de présenter nos résultats à un visiteur extérieur sur ce support ! »

 

 bandeau_telechargement_article_i40
Partager cet article :
  • Articles similiaires