Solutions industrie 4.0
top lines articles

Bosch Rexroth rejoint Proxinnov pour démocratiser la robotique et l’industrie 4.0

bottom lines articles

Face au retard technologique de l’industrie française, le choc des consciences. Automatiser pour maîtriser les process plus efficacement constitue désormais tout l’enjeu des PME industrielles. Une avancée nécessaire, soutenue par l’Etat et son plan France 2030, ainsi que les groupes experts en Industrie 4.0 (I4.0) et robotique, tels que Proxinnov et Bosch Rexroth. Aussi, si vous vous demandez comment évoluer vers une usine totalement connectée, ou que la robotisation vous effraie, pas de panique, vous êtes au bon endroit.

 

Automatiser son usine simplement, c’est possible avec Proxinnov et Bosch Rexroth

Gagner en efficacité, en productivité et qualité des opérations en automatisant une usine, c’est possible.

Proxinnov, plateforme dédiée à la robotique industrielle, est une structure d’accélération technologique qui a pour mission de soutenir les PME dans leur modernisation. Elle rassemble et anime un réseau de plus de 200 entreprises (industriels, organismes de formations, fournisseurs, intégrateurs…) motivées par l’ambition commune de contribuer aux innovations technologiques. Outre son rôle de cluster, Proxinnov est un centre de ressources technologiques doté d’une usine pilote de 1000m², qui rassemble une quinzaine de cellules robotisées, permettant de faire la démonstration pratique des technologies.

Ensemble, Proxinnov et Bosch Rexroth ont à cœur de démontrer aux industriels manufacturiers l’ampleur des possibilités qui s’offrent à eux.

quote

« Nous mettons en avant les entreprises en qui les industriels peuvent avoir confiance sur la durée. Bosch Rexroth en est le parfait exemple, du fait de sa double-casquette, à la fois de fournisseur de solutions et d’expertise industrielle, sur qui nous souhaitons nous appuyer »

confie Jade Le Maitre, Directrice Générale Proxinnov

Bosch Rexroth intervient donc une fois avoir identifié le besoin d’automatisation, en accompagnant les industriels vers leurs transitions, mais également en amont de l’action, en dotant l’usine pilote Proxinnov du matériel nécessaire aux formations à la technologie robotique. L’objectif ? Offrir un accompagnement lors de toutes les étapes, pour réussir pleinement la transition vers la robotique et l’automatisation, et intégrer efficacement les robots/cobots aux processus de production. Et pour ce faire, Bosch Rexroth propose un panel complet de solutions : AGV (Automated Guided Vehicle), AMR (Autonomous Mobile Robots), cobots collaboratifs KASSOW Robots, solutions pour l’intralogistique et systèmes d’automatisation… Ces systèmes d’automatisation permettent de programmer et contrôler les machines, surveiller les performances en temps réel et optimiser les paramètres de production, pour plus de qualité et d’efficacité.

Un duo incontournable pour renforcer les actions évènementielles dédiées à la robotique

L’alliance Proxinnov et Bosch Rexroth, c’est aussi un partenariat gagnant-gagnant, puisque Bosch Rexroth a pour souhait de renforcer sa présence dans l’ouest du pays. Après l’ouverture d’un Hub en périphérie nantaise, Bosch Rexroth avait co-organisé avec le centre de ressource technologique vendéen, un évènement dédié à la robotique, l’industrie du textile et de la maroquinerie, dans ses locaux à La Roche sur Yon. Lors de cet évènement, Gilles Réguillon, CEO du groupe Chamatex, – groupe textile soutenu technologiquement par Bosch Rexroth, et plus largement, par le Groupe Bosch – avait été convié afin d’animer une conférence sur l’industrie 4.0 et la robotique, pour l’industrie du textile et de la maroquinerie. Chamatex est désormais positionné comme nouveau fabricant de chaussures de sport, et justifie son succès grâce à l’automatisation de son usine ASF 4.0 (Advanced Smart Factory 4.0) : la première usine automatisée de chaussures de sport en France. Depuis, nous observons la création d’une centaine d’emplois dans l’usine Chamatex, pour une production qui vise à atteindre 500 000 chaussures par an. Un bel exemple de réussite européenne, d’ailleurs salué par Emmanuel Macron.

Proxinnov et Bosch Rexroth, c’est également un partenariat qui s’inscrit sur la durée, et consolidé par l’arrivée de Pascal Laurin, Directeur Industrie 4.0 Bosch France & Directeur division Techniques d’Assemblage Bosch Rexroth France, au conseil d’administration de Proxinnov.

quote

« S’associer à Proxinnov est apparu comme une évidence, d’autant plus après la pandémie, où l’envie de recréer du lien humain se faisait ressentir »

affirme-t-il.

Le 15 février prochain, c’est une découverte des solutions robotiques intelligentes dédiées à votre transformation industrielle, qui vous sera proposée, de 08h30 à 14h30 à La Roche sur Yon. Une opportunité à ne pas manquer pour enrichir ses connaissances en la matière et nouer de nouveaux partenariats.

S'inscrire à l'événement

Lors de cet évènement, il sera possible de découvrir les solutions Bosch Rexroth dédiées aux industriels pour :

Repenser la place de l’humain dans une industrie automatisée

Bien des fantasmes nourrissent l’idée que la robotique puisse faire partie intégrante des usines. Pourtant, parmi les 200 accompagnements réalisés par Proxinnov, pas une seule perte d’emploi n’a été constatée par les industriels. Force est de constater que, bien au contraire, cette nouvelle ère technologique est propice à la création de nouveaux emplois. De plus, ces avancées améliorent les conditions de travail et la sécurité des collaborateurs. Les robots collaboratifs peuvent effectuer des tâches dangereuses, répétitives ou pénibles, ce qui permet de réduire les risques pour la sécurité des collaborateurs, et de leur santé, notamment avec la prévention des TMS.

quote

« Il faut garder à l’esprit qu’un robot n’est rien sans l’humain. Loin de l’idée de le substituer, il améliore ses capacités et lui permet de se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. »

atteste Jade Le Maître.

En soutenant la robotique et l’industrie 4.0, les industriels améliorent non seulement la productivité, la flexibilité, la compétitivité des entreprises, le Made In France mais également l’efficacité énergétique.

quote

« Si nous ne mettons pas en ordre la révolution technologique, en intégrant tous ces facteurs, nous ne pourrons pas accompagner les industriels »,

ajoute Jade Le Maitre.

Pour ce faire, des formations certifiées Qualiopi, qui s’adaptent aux besoins des professionnels (tous niveaux d’expériences), désireux de monter en compétence sur des thématiques robotiques ou annexes à la robotique, sont proposées. En complément de la théorie, des exercices pratiques sont notamment dispensés dans l’Usine Pilote de Proxinnov, et les différents projets industriels font l’objet d’un suivi personnalisé, afin de s’assurer qu’ils puissent pleinement réussir leurs adaptations dans de nouveaux environnements de travail collaboratifs.

L’arrivée imminente de l’industrie 5.0 mettra davantage l’accent sur la collaboration entre les humains et les machines pour créer des lignes de production plus productives, sûres et durables. Elle visera également à combiner les avantages de l’automatisation avec les capacités cognitives des opérateurs et des opératrices. La nouvelle génération évoluée de machines sera équipée de capteurs, d’actionneurs et de contrôleurs alimentés par l’IA qui permettront de travailler à côté des humains de manière sûre et non intrusive. Cette transition vers l’industrie 5.0 fera l’objet d’une présentation le 15 février prochain, par Pascal Laurin, Directeur I4.0. chez Bosch Rexroth.

Un beau pari pour dynamiser le marché du robot français, qui arrive en 3ème position du classement à l’échelle européenne, après l’Allemagne et l’Italie.

Pascal Laurin
Directeur Industrie 4.0 Bosch France, Directeur division Techniques d’Assemblage Bosch Rexroth France
Partager cet article
FacebookTwitterLinkedInEmail
Sticky-phone

Être rappelé par un

Expert