L’usine Bosch de Homburg cherchait une solution pour augmenter rapidement sa capacité de production afin de répondre à une hausse importante de la demande en systèmes d’injection pour les véhicules utilitaires. Elle est parvenue en quelques mois à automatiser entièrement son processus de fabrication, dont certaines étapes étaient encore réalisées manuellement. Grâce à deux assistants APAS, la robotique a pu faire son entrée sur une ligne où chaque centimètre carré est compté. Résultat : la productivité a pu atteindre le niveau requis tandis que la charge de travail des opérateurs s’est allégée.

Optimisation de process à l’usine Bosch de Hombourg

L’usine Bosch de Hombrug produit des systèmes d’injection directe à rampe haute pression pour les véhicules utilitaires. Jusqu’ici ces systèmes étaient fabriqués de manière semi-automatique : les composants étaient alignés et emboîtés manuellement sur un poste de travail exigu, puis placés dans la chambre de soudage laser et enfin transférés dans la cellule de contrôle qualité par les opérateurs. Un processus incompatible avec la forte progression de la demande. L’usine a donc lancé un projet d’upgrade visant à automatiser entièrement sa station de soudage. Principales contraintes : le manque d’espace et des objectifs de productivité qui excluent le moindre arrêt.

WebinarVoir le webinar

Robotique collaborative : l’Humain au centre de l’Usine du Futur

À la demande

Accessible à tout moment et depuis n'importe où !

Six mois après le lancement du projet, deux assistants APAS ont pris le relais des opérateurs. Équipés de préhenseurs intelligents qui reproduisent les mouvements humains, ils se partagent l’ensemble des opérations : alignement et emboîtage des composants (APAS 1), soudage laser et transfert vers la cellule de contrôle (APAS 2). L’upgrade de la station de soudage a été réalisé en un week-end, avec donc très peu d’impact sur la production. Recouverts d’une peau ultra-sensible et ne nécessitant donc aucune barrière de protection, les assistants APAS ont pu facilement s’intégrer dans l’espace réduit qui leur était dévolu. Ils cohabitent parfaitement avec les opérateurs, dont la seule tâche consiste désormais à recharger la station toutes les 30 minutes et à surveiller le process

 

Le défi ⤵️
Augmenter la capacité de production d’une station de production située dans un espace exigu.

La solution ⤵️
Automatisation complète du processus sans barrière de protection, avec deux assistants APAS dotés d’une peau ultra-sensible.

Le résultat ⤵️
« Les APAS font un excellent travail. Nous allons aussi les utiliser sur d’autres lignes, pour nos nouvelles gammes de produits. » Stefan Betz, directeur de conception du groupe, usine Bosch de Hombourg

 

Partager :
  • Articles similaires

    d’articles