Sous l’égide de FACE – la Fondation Agir Contre l’Exclusion –, l’Usine Extraordinaire vise à retisser les liens entre l’industrie et la société. Un événement inédit au sein duquel Bosch Rexroth proposera un show interactif présentant l’Usine du Futur, ainsi que des animations sur son stand, aux côté de Bosch France. 

Du 22 au 25 novembre 2018, les Français ont rendez-vous à l’usine ! En phase avec ses valeurs de responsabilité et durabilité, de diversité et d’ouverture, Bosch Rexroth s’engage aux côtés de la Fondation Usine Extraordinaire pour proposer une expérience inédite au grand public pendant 4 jours, sous la nef du Grand Palais. L’objectif de cette « usine vivante » : amener les Français à « changer d’idée sur l’usine » et inciter les jeunes femmes et hommes de tous horizons à imaginer leur avenir dans l’industrie. Bosch Rexroth va mettre en lumière son savoir-faire, ses collaborateurs et ses sites de production via des expériences, des ateliers et une exposition.

Retisser les liens entre l’usine et la société : un objectif d’intérêt général partagé par Bosch Rexroth.

Poussée par la révolution numérique, l’impératif écologique et le défi démographique planétaire, l’industrie a muté : les usines deviennent intelligentes, les déchets se transforment en ressources, l’économie des usages remplace celle de la possession et du gaspillage. Par sa capacité à déployer des solutions technologiques innovantes à grande échelle, l’industrie représente aujourd’hui une chance, pour l’humanité, de répondre aux défis essentiels auxquels elle est confrontée.

Parallèlement à sa transformation technologique, l’usine est devenue un véritable laboratoire d’innovation sociale, inclusif et porteur de sens : travail collaboratif, intelligence collective, équipes mixtes… Créatrice de valeur et d’emplois, l’usine d’aujourd’hui se veut un lieu où tous les talents s’épanouissent. Mais le grand public n’a pas conscience de cette transformation et des formidables opportunités qu’elle représente pour les nouvelles générations.

Livre blancTélécharger gratuitement

L’usine connectée, prêt ? (Industrie 4.0)

L’usine connectée, prêt ? (Industrie 4.0)

Mettez le cap sur l’Usine du Futur avec un Show innovant

Bosch Rexroth sera présent dans l’univers « Connecter » de L’Usine Extraordinaire avec un stand imaginé autour de l’usine 4.0.  Mais également dans l’espace « Partager » avec un Show interactif qui aura lieu tous les jours sous le dôme et permettra aux visiteurs de tous âges de découvrir de façon ludique sa vision de l’Usine de Demain – « Factory of The Future ».  En effet, cette dernière sera entièrement reconfigurable : à part les murs, les sols et les plafonds, tout pourra être déplacé.  Les lignes d’assemblage seront conçues sous forme de modules qui pourront être réassemblés au gré des besoins. Les machines communiqueront entre elles par la 5G et leur alimentation en puissance se fera par le sol au moyen d’un système à induction.

Grand palais Usine extraordinaire

« Les industriels vont gagner en performance et en agilité. Pour Bosch Rexroth, l’Usine du Futur sera, à terme, une usine entièrement reconfigurable, c’est la vision d’un outil industriel totalement agile avec une communication entre les machines, une intelligence distribuée et la simplicité d’installation/reconfiguration », déclare Richard Brunet, Country Manager Bosch Rexroth France. 

Un écosystème de partenaires engagés alliant entreprises, pouvoirs publics et société civile

L’Usine Extraordinaire a reçu le haut-patronage du Président de la République Française, ainsi que le soutien du ministère de l’Economie et des finances, du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du secrétariat d’Etat au numérique. Labellisé FrenchFab, l’événement est également soutenu par l’Alliance pour l’Industrie du Futur, Bpifrance, Business France et France Industrie. Enfin, l’Usine Extraordinaire accueillera le prochain CNI (Conseil National de l’Industrie), présidé par Edouard Philippe le 22 novembre prochain.

Partager :
  • Articles similiaires

    d’articles