Peut-on améliorer simultanément l’efficacité énergétique et la productivité ? GoGreen dit oui ! Voici comment.

Commençons cet article par un petit quiz. Dans la consommation d’énergie globale d’une usine, quelle est la part des procédés mécaniques ?

Quelle est celle des procédés thermiques (machines de nettoyage, enceintes climatisées, fours…) ?

Enfin, quelle est la part liée aux infrastructures de l’usine comme le chauffage, l’éclairage, la ventilation ?

Les réponses pourraient vous surprendre : les procédés mécaniques consomment environ 21 % de l’énergie totale, les procédés thermiques environ 67 % et l’infrastructure 12 % seulement*

Mais la quantité d’énergie qui pourrait être économisée est encore plus surprenante. Selon les estimations, il serait possible de baisser d’un tiers la consommation des procédés mécaniques, de 40% celle des procédés thermiques et de moitié la consommation de l’infrastructure. Cela représente environ 40% de gains à l’échelle de l’usine.

Passer au vert …

Ces chiffres ont été publiés par GoGreen, notre service de conseil et d’ingénierie en gestion énergétique, qui a pour mission d’aider les industriels à en faire une réalité.

GoGreen s’appuie sur une approche modulaire consistant à réaliser des analyses à chaque échelon de production : machines isolées, sous-processus et lignes de production, jusqu’à prendre en compte la totalité de l’usine. Pour ce faire, il applique la démarche 4EE (Rexroth for Energy Efficiency) mise au point par Bosch Rexroth, qui vise à diminuer la consommation énergétique tout en augmentant la productivité.

Les 4 leviers de la démarche 4EE sont les suivants :

  1. Eco-conception : pour une vision globale du système
  2. Composants économes en énergie : pour que chaque élément fonctionne de façon optimale
  3. Récupération de l’énergie  : pour capturer l’énergie non consommée et la réutiliser en production, partout où cela est possible
  4. Énergie à la demande : pour ne consommer de l’énergie que lorsque c’est nécessaire, et non de façon continue

Ces leviers sont pris en compte dès la conception du process de production et pour chaque étape : construction, utilisation et maintenance.

L’équipe GoGreen s’appuie sur le modèle 4EE pour préparer et mener ses analyses avant de présenter ses recommandations. Cette approche peut être intégrée à une solution Industrie 4.0 : des capteurs IoT peuvent par exemple être installés dans toutes les zones (ou dans des zones spécifiques) d’une usine pour collecter les données énergétiques, les évaluer et les optimiser.

GoGreen peut également recommander l’adoption de nouvelles méthodes de travail ou le remplacement de certains éléments dans l’usine.

…et en récolter les fruits

GoGreen travaille pour différents secteurs industriels, y compris de grands constructeurs automobiles, ainsi que pour Bosch et Bosch Rexroth. Ce service de conseil et d’ingénierie a déjà mené des analyses et des audits dans plus de 50 usines et identifié plusieurs centaines de mesures d’économie énergétique. Les résultats sont spectaculaires : jusqu’à 50 % de réduction de la consommation en moyenne pour chaque usine, pour une économie totale de plus de 14 millions d’euros par an. Il a également formé plus de 190 personnes dans le monde au management énergétique. Et il a été récompensé plusieurs fois en Allemagne, en Écosse et en Suède pour son approche holistique et son travail sur les usines.

Pour en savoir plus sur les méthodes et les solutions techniques proposées par GoGreen et découvrir des exemples concrets de ses travaux, vous pouvez vous procurer son guide Energy Efficiency Handbook (disponible en allemand et en anglais) sur de nombreux sites, dont Amazon.

De l’analyse à l’action

Quelques exemples d’actions menées par GoGreen :

 

*Source : AG Energiebilanzen e.V

Partager :
  • Articles similiaires

    d’articles