Avec le plan France Relance, la crise sanitaire inédite que nous traversons devient une opportunité unique de transformer l’industrie française en profondeur. L’élan est collectif. Les entreprises industrielles de toutes tailles et de tous secteurs peuvent bénéficier d’aides publiques pour concrétiser des plans d’investissement ambitieux.  Il est urgent de se projeter dans l’avenir et de faire les bons choix pour faire partie des gagnants de la relance. 

« Lindustrie a aujourdhui les moyens technologiques de redevenir un moteur des économies occidentales. En France, elle a 24 mois pour prendre son destin en main. Avec comme objectif de répondre aux enjeux économiques et sociétaux du monde daprès. Le plan France Relance est une chance incroyable que notre secteur doit absolument saisir. » Pascal Laurin – Directeur Industrie 4.0 Bosch France, Directeur division Techniques d’Assemblage Bosch Rexroth France

WebinarVoir le webinar

Moderniser, digitaliser, décarboner : Gagnez en compétitivité avec #FranceRelance

À la demande

Accessible à tout moment et depuis n'importe où !

35 milliards d’euros d’aide sur deux ans

Soit un tiers du montant global injecté dans l’économie pour accélérer la relance. Via des dispositifs qui s’inscrivent dans la continuité des actions engagées avant la crise sanitaire. La France croit en son industrie et l’incite à se moderniser pour regagner en compétitivité. Le besoin est réel ; les chefs d’entreprise le savent.  2 mois seulement après le lancement du plan, plusieurs centaines de projets ont déjà été répertoriés et enregistrés. Pour des montants bien supérieurs à ceux des aides publiques. Le plan France Relance joue son rôle de filet de sécurité et d’accélérateur pour l’investissement industriel.

3 grands dispositifs pour l’investissement de production

Investissements pour l’efficacité énergétique

La décarbonation de l’industrie est un sujet majeur du plan de relance ; 1 milliard d’euros y sera consacré. Le volet appel à projet pour l’efficacité énergétique des procédés et utilités dans l’industrie, qui concerne les investissements supérieurs à 3 millions d’euros, a déjà reçu 73 candidatures pour un investissement total de 905 millions d’euros. Les entreprises qui souhaitent bénéficier de ce dispositif doivent se rapprocher de l’ADEME.
Concernant les projets d’investissement de moindre ampleur, c’est l’Agence de Services et de Paiements (ASP) qui est chargée de gérer les demandes d’aide financière pour 3 grandes familles et 18 catégories d’équipements.

Investissements pour la modernisation et la relocalisation

Le plan de relance vise également à soutenir l’investissement dans les filières automobile et aéronautique, les projets de relocalisation dans des secteurs critiques et les projets industriels ayant des retombées socio-économiques fortes à l’échelle d’un territoire. Bpifrance est chargé de centraliser les demandes, tant pour le volet national, que pour le volet régional.
Ce dispositif est à ce jour celui qui a rencontré le plus gros succès, au point qu’il a été réabondé. Près de 6000 entreprises ont manifesté leur intérêt ; 1959 dossiers ont été soumis, majoritairement par des PME. 323 projets, représentant 1,25 milliard d’euros d’investissement, ont déjà obtenu un accord de financement.

Pour tout savoir sur ce dispositif, cliquez ici.

Investissements pour la transformation vers l’Industrie du Futur

Dans la continuité du projet Industrie du Futur, le plan de relance prévoit de financer jusqu’à 40% des investissements destinés à la numérisation d’un processus industriel, sans montant minimum. C’est l’ASP qui gère les demandes et le versement des subventions. Quelques jours seulement après son ouverture, le guichet avait déjà enregistré plus de 50 demandes. 

Pour connaître les critères d’éligibilité à cette subvention et les modalités de traitement des demandes, cliquez ici.

Le Président de la République a été clair : il souhaite que les crédits soient engagés rapidement pour réduire l’impact économique de la crise au plus vite.
Les entreprises industrielles ont massivement répondu présent dès l’annonce des dispositifs. Nul doute qu’elles seront encore nombreuses à soumettre leurs projets d’investissement dès que les appels à candidature pour 2021 seront ouverts. Toute entreprise industrielle devrait donc aujourd’hui se demander comment elle peut s’inscrire dans la philosophie de transformation qui sous tend le plan de relance, afin d’être elle aussi accompagnée dans ses investissements.


🔴 WEBINAR EN DIRECT

Moderniser, digitaliser, décarboner : Gagnez en compétitivité avec #FranceRelance

Jeudi 21 janvier 2021 – 11h00

➡️ INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT ⬅️

Avec la participation de :


Une ambition forte pour l’industrie française

L’ambition du plan de relance est qu’à l’horizon 2030, l’industrie française soit :

  • un secteur attractif, source d’emploi et de richesse au niveau des territoires,
  • un secteur qui contribue à la souveraineté du pays,
  • un secteur compétitif, capable de rebattre les cartes de la mondialisation,
  • un secteur qui prend sa part dans l’effort collectif contre le réchauffement climatique. 

« L’industrie ne représente plus que 11% du PIB français. Marquée par limage d’Épinal dune activité salissante, épuisante et polluante, elle peine depuis des années à recruter, à attirer les investisseurs et à pérenniser ses productions sur le sol français. Heureusement, depuis quelques années avec par exemple l’Alliance Industrie du Futur et la FrenchFab , limage de lindustrie française change peu à peu. Et lactualité Covid-19 a remis en lumière la nécessité dune production locale avec les avantages : flexibilité, réactivité, continuité dapprovisionnement, réduction de lempreinte carbone. À la prise de conscience succède le sursaut collectif, qui va permettre de concrétiser le renouveau de lindustrie française. »
Pascal Laurin – Directeur Industrie 4.0 Bosch France, Directeur division Techniques d’Assemblage Bosch Rexroth France

Réussir son projet dans le cadre de l’élan commun 

Adresser la transformation de manière globale

Un projet d’investissement contribuera d’autant plus à transformer positivement notre industrie s’il adresse simultanément les 3 grands enjeux que sont l’écologie, la compétitivité et l’emploi.
Il est parfaitement envisageable d’intégrer des équipements nouvelle génération dans un processus digitalisé, pour capter des marchés tout en améliorant la qualité de vie au travail et en réduisant les consommations énergétiques.

Rester proche des besoins terrain

L’objectif du plan de relance est de produire des effets visibles dans un laps de temps limité. Le meilleur moyen de transformer l’essai est de sélectionner ses projets d’investissements avec la méthode bottom-up. En permettant aux collaborateurs qui travaillent au quotidien sur l’outil de production d’exprimer leurs besoins, sans restriction ni parti pris technologique, elle permet d’obtenir rapidement des résultats. Et ce quelle que soit la taille, l’activité ou la culture de l’entreprise.

Étendre la transformation à son écosystème

Le plan de relance est une occasion unique d’investir en mode collectif. Embarquer son écosystème dans la transformation en imaginant une stratégie gagnant/gagnant, inciter ses partenaires à investir eux aussi, est un excellent moyen de faire émerger des idées de nouveaux modèles économiques qui ne feront que renforcer les bénéfices pour tous.

Miser sur un déploiement rapide

Décider dun investissement est une chose. Commencer à en retirer les fruits en est une autre. Les champions de la relance sont ceux qui auront le plus rapidement à disposition un outil de production modernisé, en phase avec les nouveaux besoins du marché.
Il est préférable de miser sur des solutions testées et validées en conditions réelles dans différents types dapplication, capables de sinterfacer facilement dans un projet global. Celles-ci garantiront un déploiement plus rapide et plus sécurisé.

Parlez-en avec nos experts

Forts de notre propre expérience d’une transformation digitale réussies dans nos 280 usines dans le monde, nous aidons les entreprises à définir leur feuille de route 4.0, à sélectionner les investissements prioritaires et à formaliser des solutions industrielles et technologiques adaptées.
Notre portefeuille unique de technologies nous permet de répondre aux problématiques de nombreuses industries et d’entreprises de toutes tailles.
Nous vous proposons également de profiter du retour d’expérience des 10 usines françaises du groupe Bosch pour découvrir comment moderniser des lignes manuelles, semi-automatisées ou entièrement automatiques.
Que vous ayez ou non déjà déposé un dossier de financement dans le cadre du plan de relance, n’hésitez pas à solliciter le conseil de nos experts.

France Relance, infographie sur le plan France Relance et les investissements pour l'industrie

Télécharger l’infographie

 

Partager :
  • Articles similaires

    d’articles