Digital Service Assistant, notre application pour le service facilite le diagnostic des pannes de vos machines et vous donne accès à notre expertise.

« Le temps, c’est de l’argent. » Ce proverbe se vérifie d’autant plus lorsqu’il s’agit d’effectuer la maintenance des machines et des systèmes d’une usine automatisée. Chaque minute d’arrêt de production coûte beaucoup d’argent…. La compétence des techniciens de maintenance se mesure à leur capacité à remettre rapidement en service une machine après défaillance. La difficulté pour ces derniers est qu’en général ils doivent maintenir des machines et systèmes plus ou moins anciens et de multiples fabricants. La nouvelle application Digital Service Assistant (DSA) réduit cette complexité et fournit une assistance technique rapide lorsque nécessaire. Elle permet aux techniciens de maintenance d’accéder en Wi-Fi à la mémoire d’erreur des machines équipées d’un contrôleur Rexroth et de contacter le spécialiste service le plus proche. L’application facilite l’identification des différents composants, permet également de trouver des pièces de rechange et de les commander directement.

Expérience quotidienne au service maintenance :

Un opérateur informe d’un arrêt machine. Dans la pratique, un technicien de maintenance reçoit l’alerte et se rend sur la machine rapidement pour déterminer l’origine du défaut sur l’interface homme-machine terminal opérateur. Où trouve-t-on la mémoire de défaut déjà ?
Finalement, il détermine que le problème se situe sur un moteur. Il lui faut maintenant ouvrir le carénage machine, trouver le moteur et nettoyer la plaque signalétique si accessible. En cas de doute, il peut être nécessaire de déposer le moteur. Le technicien de maintenance peut alors retourner à son bureau et au moyen de la hotline service, déterminer la pièce de rechange nécessaire avec toutes ses options. D’une manière générale, la rapidité de remise en service de la machine dépend de l’expérience et de l’investissement du personnel de maintenance et de la facilité avec laquelle il trouve l’information adaptée.

Accès numérique à toutes les informations grâce à Digital Service Assistant

C’est là que l’application DSA entre en jeu. Dans la pratique, le technicien de maintenance ayant un accès Wi-Fi a donc accès à tous les messages d’erreur utiles ainsi que les informations de service depuis son smartphone ou sa tablette. Il peut contacter le spécialiste service, déterminer la pièce de rechange en scannant le flashcode/QR code avec l’appareil photo de son smartphone et commander la pièce immédiatement. L’application qui a été développée pour les appareils iOS et Android facilite la recherche et la résolution des pannes et réduit ainsi le temps d’arrêt machines.

Lorsqu’un message d’erreur est généré, où qu’il soit, le technicien de maintenance se connecte sur la machine concernée via le Wi-Fi usine et lit la mémoire d’erreur du contrôleur. Le technicien a accès aux paramètres sauvegardés et peut voir immédiatement d’où provient le problème. D’un clic, il peut télécharger la documentation sur son terminal ou l’envoyer par email. Dans le cas d’un problème plus complexe, le technicien peut contacter le support technique. La géolocalisation permet de déterminer le centre de service le plus proche. Au besoin, les informations de diagnostic et les données d’identification spécifiques à la machine peuvent être transmises en toute transparence à Bosch Rexroth. Grâce à la description détaillée de l’erreur, l’aide peut être fournie rapidement par le support technique qui dispose immédiatement de toutes les informations nécessaires sans demander de manipulation supplémentaire au technicien de maintenance. De cette manière, le support technique peut aider le client final par téléphone, dans sa langue.

Identification précise des pièces de rechange au moyen des numéros de série

 

Screenshot de l'application mobile Digital Service Assistant du service après-vente Bosch Rexroth

L’identification des pièces de rechange est un problème récurrent pour les techniciens de maintenance. Sur les machines spéciales, les composants sont souvent customisés. Et quand les composants sont élaborés par différents fabricants, la nomenclature machine ne contient pas toujours toutes les informations nécessaires. Le problème est encore plus important avec la diversité de versions logicielles. Cela peut être très chronophage de déterminer la bonne pièce de rechange ou de fournir les informations nécessaires pour une réparation.

Ce n’est pas le cas avec Bosch Rexroth, pour chaque contrôleur et entraînement électrique produit, Bosch Rexroth attribue un numéro de série unique qui suivra le produit durant toute sa vie. En utilisant l’application DSA, le technicien de maintenance récupère les données d’identification du matériel – soit de manière numérique au travers du contrôleur – soit en scannant le flashcode/QR code ou le numéro de série directement sur le composant avec son smartphone. Ainsi, chaque composant est identifié avec toutes ses options et version firmware et l’utilisateur final peut commander la bonne pièce de rechange ou demander une réparation sans question supplémentaire.

Installation en deux étapes

L’utilisateur peut télécharger l’application Digital Service Assistant sur l’App Store ou Google Play, plusieurs rubriques sont disponibles directement sans inscription. Elle fonctionne également sur des produits d’ancienne génération Bosch Rexroth. L’installation nécessite une petite configuration de la part de l’utilisateur qui peut être décomposée en 2 étapes : le contrôleur Rexroth doit être en fonction et connecté au réseau Wi-Fi usine de manière à ce que l’application puisse s’y connecter. Dans un second temps, les données qui peuvent être lues sont définies dans l’automate machine : journal des évènements, mémoire d’erreurs, temps de fonctionnement et la liste des numéros de série individuels. Ainsi l’application est pleinement fonctionnelle.

Les utilisateurs finaux accordent une importance particulière à la sécurité des données – notamment pendant la production. La protection des machines contre les accès et manipulations non autorisés est une préoccupation importante. Ainsi, Digital Service Assistant établi la connexion au contrôleur au travers le réseau Wi-Fi usine en respectant la norme IEEE 802.11i. Ce réseau est encrypté en respectant une clé WPA2. L’application peut ainsi lire les seules données qui ont été définies au préalable. Pour une protection supplémentaire, l’application n’a pas le droit d’écriture sur le contrôleur.

Optimisation des services proposés grâce à l’enregistrement en ligne

DSA est une nouvelle étape pour les services digitaux Bosch Rexroth. Aussi, le client final peut préventivement enregistrer ses machines sur le portail client. Ses données machines sont enregistrées et les cas de support peuvent être traités plus rapidement et facilement. Le client en tire également profit en visualisant la totalité des composants utilisés. Il reçoit des informations adaptées aux produits enregistrés comme par exemple des updates, la disponibilité, l’obsolescence, etc…

L’enregistrement aide Bosch Rexroth à optimiser ses services à la fois au niveau régional et au niveau du client. Les informations basiques comme le type et le nombre de composants installés permet à Bosch Rexroth de mettre en place les capacités de services et le stock de pièces de rechange adaptés.

Partie intégrante de notre solution de services pour les fabricants de machines

L’application DSA a été spécialement développées pour permettre aux fabricants de machines de l’intégrer dans leurs concepts de service connecté. Cette brique modulaire s’intègre dans les outils de service du fabricant de machine. Ce dernier peut offrir toutes les fonctionnalités de l’application et l’adapter au besoin, par exemple diriger ses clients finaux vers son propre SAV. Au besoin, Bosch Rexroth reste en arrière-plan et se limite à enregistrer les données du matériel installé.

Les services digitaux modernes disponibles comme Digital Service Assistant  rendent accessible toutes les informations nécessaires afin de diagnostiquer et résoudre les pannes plus rapidement qu’auparavant. Elles sont une étape supplémentaire pour la transformation digitale vers l’Usine du Futur.

Partager :
  • Articles similaires

    d’articles