LKAB Malmberget est une mine de fer suédoise high tech qui abrite un impressionnant réseau souterrain comprenant des routes, des postes d’extraction, des bureaux et des cantines. Plusieurs gisements de minerais jalonnent le site qui s’étend sur huit kilomètres de long et atteint des profondeurs de plus de 1 250 mètres.

Grâce à un haut niveau d’efficacité et de qualité, un grand respect de l’environnement et du personnel hautement qualifié, la mine se porte bien, et ce malgré la concurrence des exploitations à ciel ouvert.

Nouvelle percée pour l’hydraulique

L’installation d’un nouveau convoyeur de 338 mètres de long a fortement amélioré le rendement du site. L’ancien convoyeur n’était en effet plus capable d’assumer sa charge : transporter 80 % du minerai extrait de la mine.

Le nouvel entraînement a été installé en mai 2016. LKAB Malmberget, mine de fer suédoise, a arrêté son choix technique après plusieurs années de recherches. L’entreprise avait tout envisagé, des tout derniers entraînements électriques sans réducteurs aux entraînements hydrauliques, et visité de nombreux sites pour observer leur fonctionnement. Au final, un seul critère s’est révélé non négociable : l’absence de réducteurs. Deux raisons à cela : l’encombrement et le risque de panne.

Après avoir vécu de nombreux arrêts et redémarrages brusques, et même un petit incendie, l’ancien convoyeur était comme ‘rapiécé’ de toutes parts. Il tombait en panne en moyenne une fois par an, ce qui provoquait une brutale indisponibilité de trois à cinq jours. Cette perte de production était bien évidemment intenable sur le long terme.

Compact et très efficace

C’est après une visite du site LKAB de Kiruna que le site de Malmberget a porté son choix sur les entraînements hydrauliques directs Hägglunds. Souhaitant allier compacité et efficacité maximale, LKAB Malmberget a opté pour un système d’entraînement complet composé de deux moteurs CBp et de quatre entraînements avec systèmes de commande, ainsi que d’une pompe de secours qui permet de poursuivre l’exploitation si l’une des pompes de l’unité s’arrête. Les deux moteurs Hägglunds CBp disposent d’une puissance installée de 2 x 630 kW et permettent une capacité d’extraction de 3 000 tonnes par heure.

Moteur hagglunds

Ils nous en parlent

Pär Sundqvist, ingénieur de maintenance chez LKAB Malmberget, nous donne son avis de professionnel sur la réalisation du projet :

« Nous n’avons pas constaté un seul incident, tout a fonctionné exactement comme prévu. Nous avons réussi à installer le nouvel entraînement sans modification de la structure et à terminer l’installation pendant l’arrêt planifié de mai.

Par ailleurs, Hägglunds a été d’une grande aide dans la programmation du système de commande. Sans cette assistance précieuse, notre système n’aurait jamais pu être aussi efficace. Nous nous sommes rendus dans leur usine et ils sont également venus chez nous. Nous avions des réunions de planification sur les systèmes électriques par Skype tous les quinze jours. Cela a parfaitement bien fonctionné. »

Håkan Hansson, mécanicien chez LKAB Malmberget, nous explique pourquoi les entraînements hydrauliques Hägglunds étaient la bonne option

« Le système d’entraînement fonctionne si bien qu’on pourrait presque l’oublier. Il fonctionne tout simplement en continu. Tout ce que nous avons eu à faire, c’est remplacer les filtres. Cet entraînement hydraulique a été conçu pour un environnement poussiéreux. Les composants hydrauliques sont isolés du moteur électrique.

Le système est facile à entretenir, léger et simple à nettoyer. Les anciens moteurs 6 000 V et leurs réducteurs ne pouvaient pas être lavés à l’eau, nous devions régulièrement aspirer la poussière de minerai.

L’entraînement hydraulique démarre en douceur, ce qui protège les pièces mécaniques. Mais la meilleure fonctionnalité reste l’entraînement lent, qui est très utile lorsque nous devons inspecter la bande. Celle-ci peut être endommagée par la barre de renforcement ou par des éléments provenant des renforcements rocheux. L’entraînement lent nous permet de faire avancer la bande graduellement jusqu’à la partie endommagée.

La fonction d’arrêt d’urgence est aussi très utile. Elle permet aux moteurs CBp Hägglunds de stopper le convoyeur en moins d’un mètre, à vitesse maximale. Nous avons analysé le processus en détail et réalisé une analyse complète des risques. La possibilité d’arrêter le convoyeur aussi rapidement que possible est un critère essentiel afin d’éviter toute blessure pour nos salariés.

Partager :
  • Articles similaires

    d’articles