Filiale du groupe ALCEN, la société Champalle conçoit et fabrique entre-autres des presses spéciales, utilisées notamment pour le formage et la compression de poudres lors de la fabrication de combustibles nucléaires ou de céramiques techniques.

La société Champalle est reconnue dans le domaine de l’énergie pour la précision et la sécurité de ses presses. Elle est également une des rares entreprises en France à concevoir et fabriquer aussi bien les presses que les boîtes à gants intégrées qui protègent les opérateurs de l’exposition aux matières utilisées.

À l’affût de toutes les évolutions technologiques permettant de rendre ses presses encore plus sûres et plus performantes, Champalle fait partie des pionniers de la révolution électrohydraulique portée par la nouvelle génération de centrales de Bosch Rexroth.

Un volume d’huile divisé par deux

Dans les environnements critiques où les presses Champalle sont appelées à travailler, réduire le volume d’huile permet de réduire les risques d’incendies et les interactions avec certains éléments ionisants. « Grâce aux centrales CytroBox, nous avons divisé le volume d’huile de notre dernière presse de 800 tonnes par deux. Il n’est plus que de 320 litres, ce qui permet de réduire énormément la charge calorifique », explique Christophe Burgun, Directeur Technique de Champalle. Il ajoute : « Supprimer la moitié du volume d’huile n’est pas non plus anodin sur le plan des coûts, surtout lorsque l’on doit travailler avec des fluides très spécifiques et donc très coûteux. »

Une réduction significative des dégagements de chaleur parasites

Centrales CytroPac

Les servo-pompes à vitesse variable associées aux centrales CytroPac et CytroBox permettent de fournir la puissance à la demande. En conséquence, il n’y a pas de dégagement de chaleur parasite dans les phases de non-utilisation de la presse, et l’échauffement du fluide est très limité.

« Les bilans de dégagement de chaleur que nous avons réalisés montrent qu’avec ces nouvelles centrales il n’est pas forcément nécessaire d’installer des bouches de refroidissement supplémentaires ou des systèmes de climatisation », précise Christophe Burgun.

Un meilleur monitoring de l’installation

CytroConnect, un service IoT plug-and-play

Les centrales nouvelle génération CytroPac et CytroBox sont des centrales communicantes. Elles sont équipées de capteurs et capables de transmettre des informations via le réseau multi-ethernet, ce qui simplifie la surveillance d’état et offre plus de possibilités en matière de gestion des pré-alertes. Pour les clients souhaitant cette fonction, « les données de la centrale peuvent être utilisées dans des logiciels d’analyse tiers pour développer des modèles de maintenance prédictive, augmenter la durée de vie des composants et réduire les temps d’arrêt », précise Emmanuel Savoyat, expert electro-hydraulique chez Bosch Rexroth.

Livre blancTélécharger gratuitement

Hydraulique : des composants et systèmes réinventés, prêts pour l’industrie 4.0 !

Hydraulique : des composants et systèmes réinventés, prêts pour l’industrie 4.0 !

La sécurité n’est pas le seul atout des centrales CytroPac et CytroBox. Elles se distinguent également par un encombrement minimal, un faible niveau sonore et une grande facilité d’intégration. « Il suffit de regarder ces centrales pour voir à quel point le concept est innovant », explique Christophe Burgun. « L’encombrement est entre 2 et 3 fois moindre que celui d’une centrale classique. Concrètement, sur notre dernière presse de 800 tonnes, la CytroBox occupe moins d’espace qu’une centrale classique sur une presse de 500 tonnes. Ces nouvelles centrales ont aussi été pensées pour être installées en Plug&Play. Il suffit de raccorder le courant, le fluide et l’interface de données. Cela évite de longs développements. Enfin, elles sont nettement plus silencieuses que des centrales hydrauliques classiques, ce qui est important en termes de confort pour les opérateurs qui passent leurs journées à proximité directe des machines. »

 

« Notre collaboration avec Bosch Rexroth nous a permis d’être pionniers dans cette évolution technologique majeure, grâce à laquelle nous pouvons revaloriser la souplesse de l’hydraulique auprès de nos clients. Les experts Rexroth nous ont accompagnés dans le dimensionnement et la conception de notre nouvelle architecture hydraulique. Ils ont fait preuve de beaucoup de disponibilité et de réactivité », conclue Christophe Burgun.

Partager :
  • Articles similaires

    d’articles