L’une des plus grandes compagnies minières du monde a choisi la sécurité et la fiabilité des moteurs Hägglunds. Dans l’environnement dangereux d’une mine, la sécurité est tout aussi importante que la productivité. C’est pourquoi une multinationale brésilienne, produisant environ quinze pour cent du fer mondial, a choisi les moteurs hydrauliques Hägglunds de Bosch Rexroth.

Les convoyeurs sont essentiels à la production minière, qui plus est dans une mine qui raffine près de 350 millions de tonnes de minerai et de pellets chaque année. Cette mine a été la première du Brésil à équiper un convoyeur à courroie d’un entraînement hydraulique direct Hägglunds, un événement en Amérique latine.

Le système Hägglunds a remplacé un entraînement électromécanique à moteurs électriques indépendants, chacun fonctionnant à vitesse constante et étant associé à un réducteur de vitesse.

Grâce à sa vitesse variable à l’infini et sa résistance aux pics de charge, l’entraînement hydraulique direct offrait des avantages évidents du point de vue de la production. Cependant, la sécurité a été l’argument décisif pour la compagnie minière.

 Un changement facile à mettre en œuvre

L’entreprise avait réalisé une étude de faisabilité, laquelle mettait en lumière les améliorations potentielles, notamment en matière de sécurité du convoyeur. Avec un entraînement hydraulique direct, toutes les pièces rotatives seraient enfermées dans un boîtier au lieu d’être exposées à l’air libre. Il n’y aurait pas d’accouplement sensible et les moteurs en eux-mêmes disposeraient de leur propre système de surpression interne. Le convoyeur serait finalement plus sûr et plus fiable.

Toutes ces raisons ont convaincu la compagnie minière. Composé de deux moteurs Hägglunds CB400-320, d’une pompe hydraulique et d’un système de commande Rexroth, l’entraînement hydraulique direct a été installé en l’espace de trois jours seulement. « Les moteurs correspondaient à la demande de couple », déclare l’ingénieur technico-commercial Roberto Akira Koga de Bosch Rexroth, « et l’étroite collaboration entre nos deux équipes nous a aidés à mettre la solution en place rapidement. »

Sécurité et fiabilité

Depuis l’installation de la nouvelle solution d’entraînement, la sécurité s’est effectivement améliorée. De plus, le convoyeur à courroie a largement gagné en fiabilité. À en croire les registres de l’entreprise, la suppression de l’accouplement à basse vitesse entre la transmission et la poulie motrice du convoyeur a éliminé beaucoup d’opérations de maintenance.

« La maintenance est bien moindre avec l’entraînement direct et l’avance plus constante et plus souple de la courroie réduit l’usure normale », précise M. Akira. « Le système absorbe également les pics de couple et peut être exploité dans une large plage de vitesse pour répondre à différents besoins du procédé. »

Autre potentiel

En réalité, l’entraînement hydraulique direct a d’autres choses à offrir. Les mesures effectuées indiquent que le convoyeur transporte actuellement 2700 tonnes par heure et que cette capacité est légèrement supérieure à celle du système d’entraînement d’origine. Grâce au débit et à la puissance du nouvel entraînement, il est possible d’accroître sensiblement la vitesse ou le couple sans entamer la durée de vie utile de l’équipement.

« Les essais diagnostiques montrent que le système d’entraînement est en excellent état et que la compagnie minière peut augmenter notablement son volume de production si nécessaire », affirme Kjell Byström, ingénieur chez Bosch Rexroth.

« Notre client est très satisfait, comme pratiquement à chaque fois qu’un entraînement hydraulique direct est installé sur un convoyeur. C’est un vrai plaisir. »

Une solution d’entraînement complète

Un système d’entraînement Hägglunds complet de Bosch Rexroth se compose de moteurs hydrauliques Hägglunds et d’un organe moteur et d’un système de commande hydrauliques.


Le défi : L’entreprise avait besoin d’un entraînement solide, présentant une fiabilité et une sécurité élevée.

La solution : Un système d’entraînement hydraulique direct, résistant aux pics de charge, avec une vitesse variable à l’infini.

La récompense : « Nos attentes en matière de sécurité et de fiabilité ont été comblées. Les nouveaux systèmes Hägglunds font déjà partie de notre stratégie pour les futurs projets. » directeur de mine, Brésil

 

Partager :
  • Articles similiaires

    d’articles