Vous vous demandez comment produire de plus petites quantités d’une manière économiquement viable ? Ce ne sera pas un problème dans l’usine du futur : en appuyant simplement sur un bouton, vous pourrez déplacer vos machines à l’intérieur du site ou retirer des postes de transformation d’une chaîne de production, les repositionner ailleurs et poursuivre la production. Dans ce domaine, la technologie d’entraînement sans armoire de commande est essentielle, car elle est dotée d’une intelligence décentralisée et de capacités de communication complètes.

Il suffit d’observer n’importe quel supermarché pour constater qu’il y a des lots en promotion incluant 20 % de produit supplémentaire gratuit ou des articles spéciaux. La gamme de produits tourne à un rythme de plus en plus rapide. Les cycles de vie des meubles, des appareils électroniques et des voitures sont aussi de plus en plus courts. En même temps, le commerce de détail en ligne représente une part croissante du marché. Les consommateurs apprécient de pouvoir utiliser des configurateurs en ligne afin de personnaliser leurs produits. Par conséquent, en tant que fabricant, il se peut que vous ayez à effectuer des changements de production plusieurs fois par semaine, plutôt que de fabriquer les mêmes produits pendant de nombreuses années. Cela pourrait même ne plus suffire à l’avenir et ces changements de production pourraient même avoir une fréquence horaire.

À partir des applications clients et de nombreux projets d’automatisation réalisés sur nos propres sites, nous avons analysé les exigences de différents processus de production et développé une approche pour l’usine du futur : seuls le plafond, les murs et le plancher du bâtiment seront inamovibles. En revanche, il sera possible de configurer des machines et des postes de transformation afin de créer de nouvelles chaînes de production, qui communiqueront entre elles par un réseau sans fil. De ce fait, les armoires de commande deviendront obsolètes ou cesseront de jouer un rôle central.

Vers l’entraînement sans armoire de commande

L’objectif en matière d’automatisation est d’introduire des modifications dans la production, essentiellement au moyen d’un logiciel, sans aucun travail de câblage manuel. Dans le cas des systèmes d’automatisation conventionnels, tous les câbles relient les actionneurs et les capteurs à l’armoire de commande, et inversement. Dans la pratique, cela constitue un goulet d’étranglement lors de l’installation et du réaménagement. Par opposition, les servoentraînements IndraDrive Mi sont adaptés et intégrés aux moteurs. Ils réduisent la quantité de travaux de câblage nécessaires, ne prennent pas de place dans l’armoire de commande et sont installés de manière décentralisée avec tous les composants d’alimentation nécessaires, dans la machine ou le poste de transformation. Un groupe d’entraînement inclut jusqu’à 30 servoentraînements sur un faisceau de câbles hybride pour l’alimentation et la communication. Seul le premier entraînement est doté d’une connexion externe aux systèmes de commande de niveau supérieur, de sorte que les modifications ne nécessitent pas de travaux de câblage sur l’armoire de commande.

Arrêt, repositionnement, démarrage et poursuite de la production

Cette flexibilité est disponible dans une gamme étendue de puissance : de 0,4 kW à 11 kW. Les entraînements sans armoire de commande sont équipés en standard de quatre connexions E/S numériques, librement configurables, pour les périphériques et les capteurs embarqués. Deux d’entre elles peuvent être utilisées comme sondes de mesure rapide. En découplant la communication de commande, les constructeurs peuvent intégrer d’autres modules d’E/S, capteurs et actionneurs pour le système pneumatique ou hydraulique. L’automatisation est donc totalement décentralisée. Par conséquent, il est très simple d’introduire par la suite des modifications dans l’usine du futur. Il suffit d’arrêter le poste, de débrancher une ou deux prises, de déplacer la machine vers son nouvel emplacement, de l’allumer et de continuer à produire.

Mise en service simple et fiable

En tant que constructeur de machines, vous disposez de peu de ressources techniques et devez les utiliser efficacement. Des fonctions technologiques prédéfinies et préprogrammées permettent d’exécuter plus rapidement de nombreuses tâches, notamment celles où interviennent des disques ou des engrenages de cames. La logique d’exécution intégrée pour des axes spécifiques permet aux entraînements de prendre en charge les processus liés à ceux-ci, indépendamment du système de commande central.

Des outils d’ingénierie adaptés aux tâches facilitent l’intégration des concepts modernes et vous font gagner du temps. Le logiciel Drive System permet une mise en service rapide et fiable car il lit et applique les données mécaniques provenant des codeurs des moteurs Rexroth. En même temps, l’IndraDrive Service Tool offre un accès facile aux fonctions d’entretien et de diagnostic et permet aussi de paramétrer et de mettre à jour le logiciel. L’outil, indépendant des systèmes d’exploitation, fonctionne sur des navigateurs compatibles HTML5 et utilise le serveur web intégré dans le lecteur. Cette architecture simplifie le remplacement des composants, tandis que l’outil offre une gestion pratique des accès en matière de droits des invités et d’entretien.

 

Communiquer dans de nombreux environnements différents

L’autre condition nécessaire à l’usine du futur est qu’elle puisse s’intégrer dans des environnements connectés et partager l’information de manière flexible. En tant que constructeur de machines, vous recherchez des solutions d’entraînement permettant de répondre à différents protocoles dans des régions et des secteurs spécifiques, à partir d’un matériel unique, et qui simplifient ainsi toute la logistique, de la commande à la livraison des pièces de rechange. La technique d’entraînement sans armoire de commande répond à cette exigence grâce à son interface multi-Ethernet. Elle prend en charge tous les protocoles courants via la sélection logicielle.

WebinarVoir le webinar

Comment intégrer vos machines à l’usine connectée avec rapidité et flexibilité ?

À la demande

Accessible à tout moment et depuis n'importe où !

Prêt à utiliser des fonctions de langage de haut niveau

La technologie logicielle Open Core Engineering de Bosch Rexroth vous permet d’accéder aux fonctions centrales d’entraînement et à la logique d’exécution intégrée, ainsi qu’à l’automatisation des Automates programmables industriels (API) par des programmes de langage de haut niveau.

À l’avenir, vous pourrez utiliser l’Open Core Engineering for Drives pour développer ou acheter des fonctions inédites sur le web et le cloud en matière de langages de haut niveau. Cela permettra de créer un lien entre le servoentraînement intelligent et les applications basées sur le serveur et le cloud. La programmation en langage de haut niveau vous ouvrira de toutes nouvelles options de connectivité. Sans interfaces automates complexes, vous pourrez numériser la chaîne de valeur, de l’enregistrement d’une commande dans le système ERP et des systèmes MES au lecteur.

Vous sentez-vous prêt pour cette nouvelle flexibilité ?

Les concepts modulaires vous permettront de rationaliser vos processus ou vos machines et postes, de les configurer de manière flexible et sans modifications de l’armoire de commande, afin de créer de nouvelles chaînes de production adaptées aux exigences spécifiques de vos commandes : l’usine du futur est un processus évolutif qui est déjà en marche. La technologie d’entraînement sans armoire de commande vous aide, dès aujourd’hui, à répondre aux nouvelles exigences en matière de flexibilité, et ce de manière économique, intelligente et sûre.

 

 

Partager :
  • Articles similaires

    d’articles