Aujourd’hui, l’industrie du futur est au cœur de toutes les innovations. Robotique, impression 3D, réalité virtuelle, intelligence artificielle, etc. de nombreuses technologies viennent révolutionner ce secteur. Parmi ces nouvelles méthodes de travail, le concept du karakuri fait également beaucoup parler de lui depuis quelques années. En quoi consiste cette technique et pourquoi l’appliquer au sein de vos usines ? Bosch Rexroth vous en dit plus.

Qu’est ce que la démarche Karakuri ?

Le karakuri est un concept qui vient tout droit du Japon. Il est directement inspiré des poupées mécaniques karakuri ningyō produites entre le XVIIe et le XIXe siècle. Il s’agit d’une véritable science visant à optimiser les conditions de travail des opérateurs ainsi que la productivité au sein des usines. Le karakuri est une technologie qui ne nécessite la mise en place d’aucun système électrique, hydraulique, de robotique ou d’électronique. Le concept utilise en effet des dispositifs mécaniques légers fonctionnant sans énergie. Le tout permettant d’effectuer des actions répétitives en utilisant la gravité, des ressorts, des roulements ou l’élasticité des matériaux pour déplacer les objets. Facile à mettre en place et peu coûteuse, la technologie Karakuri permet ainsi d’optimiser la productivité dans les usines en améliorant l’ergonomie des postes de travail. Ce concept fait déjà le succès de plusieurs groupes automobiles et entreprises en France et à l’étranger.

Livre blancTélécharger gratuitement

Ergonomie 4.0 : Comment l’industrie 4.0 transforme-t-elle le poste de travail ?

Ergonomie 4.0 : Comment l’industrie 4.0 transforme-t-elle le poste de travail ?

Pourquoi opter pour cette démarche dans vos usines ?

Aujourd’hui de nombreuses technologies permettent d’améliorer la productivité au sein des usines. C’est par exemple le cas de la réalité virtuelle avec les outils de CAO ou les simulateurs pour la production ou la formation. La robotique, tout comme la cobotique, est également de plus en plus présente dans les usines pour assister les opérateurs et améliorer leurs conditions de travail. D’autres technologies permettent également d’optimiser les usines 4.0 comme l’intelligence artificielle ou l’impression 3D. Toutes ces technologies peuvent toutefois être coûteuses et complexes à mettre en place, contrairement à la démarche karakuri.

La technologie Karakuri présente en effet de nombreux intérêts pour le secteur industriel. Elle est dans un premier temps facile à mettre en place et peu coûteuse. Elle n’utilise aucune source d’énergie autre que l’énergie cinétique. Le dispositif astucieux permet donc de déplacer des pièces d’un point A à un point B en utilisant des plans inclinés, des aimants, des glissières, des ressorts, des roulements et des contrepoids pour créer du mouvement. Au delà du gain en matière de dépenses énergétiques, il s’agit d’un concept idéal pour améliorer l’ergonomie des postes de travail. De cette façon, les opérateurs limitent certains gestes répétitifs et évitent surtout de manipuler des charges lourdes.

Karakuri : une nécessité pour l’avenir ?

Le secteur industriel doit faire face à deux enjeux majeurs : le vieillissement de la population et les besoins grandissant de process plus économes en énergie. L’usine du futur se veut en effet moins consommatrice d’énergie afin de répondre aux nouveaux standards de la transition énergétique et écologique. De même, au Japon comme en Europe, le vieillissement de la population et la réduction du taux de natalité ne permettent pas un renouvellement suffisant des générations au sein des usines. Les postes de travail doivent donc être repensés notamment avec l’arrivée de la robotique et de la cobotique.

Le concept du Karakuri prend donc tout son sens dans la société actuelle et est déjà largement mis en place dans les usines japonaises. En France aussi l’industrie automobile s’intéresse à cette technologie depuis quelques années. Plusieurs groupes ont d’ailleurs déjà adopté ces dispositifs mécaniques astucieux pour optimiser leurs postes de travail. Il y a également fort à parier que les industries aéronautiques ou encore agroalimentaires suivent le mouvement karakuri dans les mois ou les années à venir.

Dans un monde industriel qui se digitalise et se robotise, il est devenu primordial d’équiper ses infrastructures des dernières technologies et ainsi conserver sa compétitivité. C’est pourquoi Bosch Rexroth vous accompagne pour entretenir, réparer et moderniser vos machines et postes de travail. Découvrez nos innovations pour vos modules hydrauliques, électriques et mécaniques.

La lecture de cette contribution est recommandée par Bosch Rexroth.

Partager :
  • Articles similaires

    d’articles